Des la fin des années 1990, Naomi Nagata crée des animations inspirées des dessins animés en stop motion. En 2002 elle entre au programme d’animation de l’université d’été proposées par le College of Art d’Edinbourg et s’intéresse alors à l’animation de sable, technique cinématographique utilisant les propriété du sable pour réaliser une image en mouvement. Depuis elle produit des réalisations pour des clips vidéo, des projets indépendants et des œuvres personnelles. 

Son travail joue sur le mouvement fluide et quasi liquide entre les éléments mais aussi les altérations et aliénations de ces éléments qui mutent constamment en quelque chose d’autre. Une sorte de réflexion sur l’alter ego, prêt à nous submerger et qui pourtant laisse toujours la forme primordiale reprendre son cours.